Système d’évacuation des eaux pluviales

Détails architecturaux

Joint angulaire

Zinc-titane RHEINZINK
  • Structure vivante prononcée, même pour les objets de grande surface

  • Les surfaces coniques ainsi que les surfaces cintrées concaves et convexes sont réalisables

  • Pour pentes de toit à partir de 25°(47%) et 35°(70 %) dans les régions à fort enneigement

  • Division optique prononcée des surfaces de toiture avec un joint d’environ 12 mm de largeur

  • Pose simple et rationnelle

  • Raccord de joints longitudinaux étanche à la pluie

  • Utilisation de bacs préprofilés

  • Longueur des bacs jusqu’à 16 m

RHEINZINK-Joint angulaire

En technique de zinguerie traditionnelle, le joint angulaire est un développement relativement récent : il n'est évoqué de manière générale dans les ouvrages techniques que depuis le début du 20e siècle. Il constitue la règle pour des pentes à partir de 25° (47%) et de 35° (70%) dans les régions à fort enneigement. Par rapport au joint debout, la fermeture des joints permet une meilleure absorption des variations de longueur dues à la température et l'on n'observe pas de contraintes de dilatation. Il en résulte une surface présentant un fluage réduit.

Le joint angulaire est ainsi utilisé de préférence dans la zone visible de couvertures fortement inclinées et, par exemple, pour les allèges, les acrotères ou les pans inclinés de mansardes, que ce soit en application verticale classique, oblique ou horizontale. Paraissant plus large que le joint debout, le joint angulaire confère une structure dynamique aux grandes surfaces de toiture.

Télécharger
Sélectionnez pour télécharger. Afficher au préalable ?
Cliquer sur le titre du média
demander en plus par courrier Taille Type Langue Modification
Tout sélectionner Tout sélectionner
  
Couvertures
2 MB PDF Français 12.04.18


RHEINZINK worldwide

Nos coordonnées téléphoniques
+32 67 556638